Belgrade : escale diurne dans la ville blanche

Ecrit par Aude sur . Publié dans Belgrade, Villes

Arrivée prévue à 4:36 par le train de nuit NT292, nous aurions dû arrivés avant même que la ville blanche ne se lève… juste avant que le soleil n’offre ses premiers rayons sur le confluent de la Save et du Danube. La gare n’aurait que peu changé depuis les temps où Agatha Christie la décrivait dans son Meurtre dans l’Orient Expresselle garde encore l’odeur de charbon, de fer chauffé, les jardinières et la vieille horloge, le tout entouré du bâtiment du XIXe siècle. Ce carrefour entre l’Orient et l’Occident n’a été qu’une journée de transit pour nous, avant de reprendre le train de nuit NT340 vers Budapest.

Les lieux à visiter

Belgrade est surtout célèbre pour sa vie nocturne et pour attirer les jeunes voyageurs européens, mais la capitale de la Serbie a beaucoup plus à offrir que cela. C’est l’une des plus anciennes cités d’Europe avec un patrimoine culturel riche de 7000 ans ! C’est aussi l’une des destinations émergentes en Europe et, aujourd’hui encore, le bon moment pour en faire une visite. Nous n’y restons qu’une journée pour pouvoir profiter plus longtemps d’autres capitales Européennes. Mais j’espère que cela vous donneras quelques idées de visites à Belgrade, si vous souhaitez vous y rendre lors d’un weekend plus ou moins long :

  • Le quartier de Skadarlija. Autrement dit, le quartier bohème, équivalent du Montmartre de Paris. C’est un quartier hédoniste de Belgrade, un point de rassemblement pour les poètes et les artistes d’autrefois (fin du XIXe et début du XXe siècle). Il relie la place de la République avec le marché Skadarlija (Bajloni), l’un des plus importants dans le centre-ville. Il comporte de nombreux magasins d’antiquités, de souvenirs et tout les restaurants ont les façades recouvertes de fleurs.
  • La cathédrale Saint-Sava. Ce n’est pas un secret, la Serbie est majoritairement orthodoxe. Ce pourquoi elle a construit un énorme monument en l’honneur du fondateur de l’Eglise orthodoxe dans le pays. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’aucune autre cathédrale de cette religion n’est plus grande que la cathédrale Saint-Sava, perchée sur la colline de Vračar.
  • La forteresse de Belgrade et le parc Kalemegdan. Je recommande également, rien que pour le point de vue qui surplombe le Danube et la Save. C’est à ne pas manquer. Pour se rendre à la forteresse, il vous faut aller jusqu’au bout de la rue piétonne Knez Mihajlova dans la « Stari grad » (vieille ville). Le parc Kalemegdan autour de la forteresse est le plus grand à Belgrade.
L’Ada Ciganlija, cette île fluviale qui a été transformée en péninsule artificielle est devenue la station balnéaire de Belgrade ! Situé sur la rivière Sava, cet endroit se remplit l’été de bronzeurs et de nageurs. Et je pense que nous allons en profiter pour aller bronzer l’après-midi !

  • Belgrade 2
  • Belgrade 3
  • Belgrade 1
  • Cathédrale de St. Sava, Belgrade
  • Forteresse de Golubac au bord du Danube
  • Forteresse de Petrovaradin, Novi Sad

La vie nocturne…

C’est l’occasion de faire la fête sur un bateau de la rivière Sava ! Ces bateaux sont appelés des « splav ». Certains sont des restaurants mais la plupart sont des nightclubs. L’entrée est gratuite et les boissons ne sont vraiment pas chères (cocktails à moins de 2€ et bières à 1,50€). La musique est assez variée.

Où manger ?

La cuisine serbe est un savant mélange d’influences turques (viande grillée et pâtisseries), austro-hongroises (soupes et ragoûts) et méditerranéennes (salades). On aime la bonne viande grillé à Belgrade. un steak agrémenté d’oignons et de sauce « Ajvar » , à base de poivron, de piment, d’ail et d’aubergine. Ce serait un sacrilège de quitter la Serbie sans avoir cédé à la traditionnelle pljeskavica, le hamburger serbe. C’est un steak de viande d’agneau et de bœuf mixé, servi avec des oignons et de l’Ajvar, en assiette ou en sandwich dans un pain pita. Arrosez-le d’une bière « Jelen » ou d’une « Lav » !

Le fast-food risque donc d’être à l’honneur !

Les Serbes ne laissent pas de pourboire dans les petits restaurants et les cafés. Seuls dans les établissements plus haut de gamme, un petit quelque chose est attendu. Attention à la monnaie, la Serbie utilise le dinar serbe (RSD).
Pour voir notre retour d’expérience et ce qu’il est réellement possible de faire, allez consulter nos carnets de voyage.

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire