Bien organiser son RoadTrip en 5 étapes !

Ecrit par Yann sur . Publié dans Préparatifs, Villes

Si vous envisagez un long voyage en voiture, si vous avez trouvé que les hôtels étaient un peu chers ou si vous avez voulu économiser, vous avez peut-être senti le besoin de faire de votre voyage en voiture  ! Et même de faire de votre voiture votre nouveau chez vous ! Que ce soit pour une longue journée ou pour une longue année, il peut être très utile de savoir comment organiser sont RoadTrip, voici notre orga en 5 étapes :

1. Le Trajet

C’est important d’anticiper la route que vous allez prendre pour comprendre votre budget Carburant et tenir compte des temps de déplacements qui prendrons énormément sur votre RoadTrip. Cela nous a permis par exemple de voir que nous n’aurons pas le temps d’aller sur l’île de Mull, de voir qu’il fallait faire des pauses collation et dodo sur les longs trajets entre Londres et Édimbourg !

Mais il ne faut surtout pas s’interdire de sortir des sentiers battus ! C’est ce qui permet vraiment de profiter d’un lieu, d’une région et parfois même de sortir de l’oppression des zones trop touristiques.

Nous avons utilisé Sygic Travel ! Il permet de définir les temps de trajets (en voiture ou à pieds) et les temps de visites pour chaque journée ! Complet, il intègre même les horaires et tarifs des monuments ! Avant le départ, vous pouvez imprimer la synthèse ou l’avoir sur votre smartphone !

2. Bien dormir dans sa voiture

En RoadTrip, vous serez tout le temps en mouvement ! Et dormir dans la voiture permet de gagner en facilité pour le couchage chaque nuit. Pour cela :

  • Vérifier l’emprise au sol du matelas avec les sièges rabattus,
  • Avoir une solution occultante pour les fenêtres (voir notre article Occulter les vitres)
  • Aménagement soigné permet de s’y retrouver facilement entre les affaires et la glacière
  • Et pour perfectionner votre aménagement, on vous conseille de regarder les modifications de Kévin avec la caméra de recul et les caissons de rangements sur cartrips.fr !

3. Les équipements en voiture

Bien sûr, il y a les habituel équipement de départs en vacances : vêtements, trousse à pharmacie (voir notre Préparation des sacs de voyage)… Mais il faut rendre les trajets agréables au vu du nombre de kilomètre que vous allez parcourir :

  • Avoir une voiture volumineuse pour y dormir et adaptée à tous les terrains au cas il faille sortir des sentiers battus… ce qui n’est pas forcément notre cas avec une Prius 4 !
  • Une playlist disponible pour le voyage. Un compte Deezer ou Spotify avec le mode Hors Ligne et rempli pour le voyage : parfait pour éviter l’overdose de votre forfait data et avoir de la variété !
  • GPS à jour et complétez avec une carte papier de la région. Un GPS ne comporte pas toujours tout et ces toujours plus pratique pour les trajets à pieds et à vélo ! Nous avons fait l’expérience de Google Maps sur smartphone et même avec une batterie supplémentaire (Power Bank), cela ne suffisait pas !

4. Les conditions locales

La Météo

Évidemment qu’il faille anticiper la météo ! Mais on ne pense pas toujours que même en été, la température ne dépasse par les 20°C en Ecosse et qu’il peut pleuvoir plusieurs fois par jour. Et dès lors que vous vous aventurerez sur la cote, vous risquez de manger des bourrasques de vent !

Les Nuisibles

Il ne faut pas négliger la faune et la flore locale ! Notre exemple, l’Écosse verdoyante fait rêver mais elle est aussi réputées pour les midges (Culicoides impunctatus). Ce sont des petits moucherons, gros comme une tête d’épingle mais particulièrement voraces. Comme le moustique, ils se nourrissent de sang.  Mais ce qui est encore plus irritant est qu’ils se déplacent en bandes et forment des nuées que vous devrez fuir ! Et difficile de les éliminer d’après le Routard : « Un midge tué, cent qui viennent aux funérailles ». En clair, si vous écrasez un Midge, la nuée va grossir, certainement attirée par l’odeur que dégage la victime. Donc prévoyez d’acheter un produit anti-midge sur place mais il paraît que le TROPIC en  pharmacie fonctionne très bien.

La qualité des routes

La qualité des routes peut avoir des conséquences sur le temps de trajets : nids de poules, largeur pour une seule voiture, animaux traversants !

5. Le code de la route local

Et oui, en Écosse, on roule à gauche : merci l’Empire Britannique ! Il faut également faire attention aux limites de vitesse qui sont en miles par heure et bien différentes de chez nous :

  • En ville : 30 mph (48 km/h)
  • Sur les routes d’une seule voie : 60 mph (97 km/h)
  • Sur les « motorways » (autoroutes) : 70 mph (113 km/h seulement !)
  • Il est possible de rencontrer d’autres limitations de vitesse, l’équivalent des « Zone 30 » : 20 mph (32 km/h), et par endroits : 50 mph (80 km/h)

Autre particularité, l’alcoolémie maximum autorisée au volant est de 0,9 g/L d’alcool dans le sang. Presque 2 fois plus que chez nous, mais cela ne doit pas être une raison d’avoir une conduite à risque : tolérance zéro ! SAM, celui qui conduit, c’est qui ne boit pas !

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire