J8 – We can touch the Skye

Ecrit par Yann sur . Publié dans Scotland Trip

« I believe, I Can fly… I believe, I Can touch the Sky(e) »

Nous nous levons ce matin depuis le port de Plockton, petite ville de pêcheurs isolée. Le temps est humide, il a plu cette nuit et ce pour la première fois depuis le début du voyage. Du coup, nous avons eu du mal a contenir l’humidité. Les vitres intérieures sont couvertes de goutelettes : le déshumidificateur ne fait pas tout le travail ! Nous nous sommes rendu compte qu’il était plus efficace de dormir avec les fenêtres ouvertes d’un centimètre, que de mettre le déshumidificateur en place !

Aujourd’hui direction la côte Nord de l’île de Skye avec :

  • Old Man of Storr
  • Lealt Falls
  • Kilt Rock Viewpoint
  • Duntulm Castle

Passé la ville de Portree, nous avons commencé à goûter aux petites routes sinueuses de montagne, avec virages, des bosses qui montent puis descendent et avec la largeur d’une seule voiture !!! Il y a des « passing place » tout les 100 mètres qui permettent à 2 voitures de se croiser ! Mais cela devient plus délicat avec les camions ou les cars de touristes !

Old Man of Storr

Les chaussures de randonnée étaient de rigueur avec 1 heure de montée, pour voir ce monolithe géant ! Les « midges » nous attendaient aussi : pendant toute la montée, ils nous ont dévoré le visage. Il faut dire que le chemin était boueux avec la pluie de cette nuit. Mais nous sommes arrivés en haut pile-poil quand le rocher n’était plus caché par le brouillard ! Impeccable pour les photos ! J’ai le vertige avec la pente abrupte qui se tient juste en dessous de nous !!!!

Lealt Falls

A l’arrivée sur le parking, nous profitons d’un vendeur embulant de Hot Dogs pour déjeuner pas cher. Ces chutes impressionnantes sont proches de la route et se jettent à quelques mètres près… directement dans la mer. Il y a une marche intéressante jusqu’à Loch Cuithir sur les restes du chemin de fer de diatomite (roche locale). Mais il faudrait entre 1 et 5h, temps que n’avons pas anticipé pour ce type de randonnée car après nous continuons vers…

Kilt Rock Viewpoint

C’est une falaise de 55 mètres de haut depuis laquelle se jette directement une impressionnante cascade. C’est super joli ! Mais attention, le parking est vite complet !

La terre ou la mer ?

Toujours en direction du Nord de l’île, la route se sépare en deux :

  • vers Quiraing. C’est l’intérieur des terres et cette région promet de belles randonnées et paysages montagneux. Mais le panneau indiquant des éboulements, nous encourage à prendre une solution plus sûre..
  • vers 🏰 Duntulm Castle. L’arrêt sera au final bien court, car le château en ruine situé sur une pointe rocheuse est bloqué aux visiteurs par sécurité : le vent peut vite emporter les imprudents dans le précipice…

Motivés ! Direction l’Ouest !

On reprend la route et ses zig-zags, ça monte, ça descend.. et ça freine !!! Pour simplifier le tout, il y a des moutons au milieu de la route… Qu’ils sont bêtes, ils ne bougent même pas à l’arrivée des voitures ! Peu après, nous nous retrouvons coincés au milieu de nulle part car la route est en travaux pour refaire le goudron et augmenter la largeur du chemin pour faire passer les voitures dans les deux sens : nous sommes restés à l’arrêt 30 minutes; un peu long mais le paysage compense !!!

Nous avons visités la tannerie Skye Skie. Le guide a très gentiment pris le temps de nous montrer en détails le processus de transformation des peaux : cela dure jusqu’à 2 semaines et demie ! Petite séance shopping : comptez environ £60 pour une peau de 🐑 mouton ! Il en y a pour tous les goûts et toutes les tailles !

Pour terminer la journée en beauté, nous sortons la table de cuisson et la table de camping à Nest Point ! C’est la pointe rocheuse la plus à l’Ouest de toute l’Écosse. Beaucoup de personnes ont planté leur ⛺ tente face à la mer : oui, le camping sauvage est autorisé au Royaume-Uni ! Aude est déçue car elle aurait bien dormi avec la voiture ici afin de contempler autant que possible la formidable vue. Cependant nous avons déjà réservé une auberge de jeunesse au sud de l’île… à charge de revanche !

J7 – À la recherche de Nessie et du folklore écossais

Ecrit par Aude sur . Publié dans Scotland Trip

Cette journée a été plus courte en visites mais assez riche en sensations…

Petit résumé :

  • Le réveil au camping
  • Le château du Loch Ness
  • Eilean Donan Castle
  • La soirée à Plockton

Allez je me lance …

Le réveil au camping :

Comme quasiment tous les matins depuis le début de notre aventure, il fait beau ce matin. Nous en profitons donc pour petit-déjeuner dehors … Mais c’était sans compter avec les moustiques locaux : les « midges ». Ce sont de tout petits moustiques qui volent en grand nombre attirés par la production de CO2 du corps humain… Résultat, ils vous suivent à la trace et ils piquent ces sales petits monstres !!! Nous sommes maintenant tous plus ou moins recouvert de piqûres de midges … Le petit déjeuner a finement été bien plus rapide que prévu et nous sommes vites remontés dans nos voitures pour partir vers de nouvelles aventures.

Le château du Loch Ness :

On le nomme en réalité le château d’Urquhart. Ce n’est plus aujourd’hui que des ruines et ce n’est pas uniquement la cause du temps qui passe. En effet, au cours des siècles, le château a subi de multiples attaques qui lui ont causés de sérieux dégâts, notamment au cours du 15ème siècle. Par manque de moyens ou d’envie, les « habitants » ne l’ont que partiellement rénové, laissant ainsi les parties déjà en ruines se dégrader d’avantage. En ce qui concerne l’état des parties les plus « récentes » (datant du 16ème siècle), disons simplement que le temps a fait son oeuvre… Le plus gros atout de ce château c’est la splendide vue qu’il offre sur le célèbre Loch Ness. Nous avons eu beau chercher de notre mieux nous n’avons même pas pu apercevoir le bout de la queue de Nessie. Alors on reprends la route !

Le château d’Eilean Donan :
Après nous être promené le long du canal calédonien, nous sommes arrivés au château d’Eilean Donan. Situé sur une île, il est célèbre pour ses apparitions dans les films Highlander et 007: Le Monde ne suffit pas ! Nous sommes arrivés trop tard pour les visites mais suffisamment pour se promener sur l’île gratuitement 😉

La soirée à Plockton

Afin de trouver un endroit pour dormir avec les voitures, nous nous sommes volontairement perdus sur les petites routes d’Ecosse jusqu’à arriver au petit village de Plockton. Nous avons dîné dans un restau-pub qui nous a offert une belle surprise ! Pour notre plus grand joie, il y avait justement de prévu ce soir là un « concert » de musique traditionnelle. Pour être plus précis un groupe de musiciens locaux est venu jouer quelques morceaux de musiques traditionnelles. Bonne humeur et ambiance festive assurée; 😎pour ma part j’étais aux anges !!!
Sur ces petites notes nous vous souhaitons une très bonne nuit. Bisous bisous 😚😚

J6 – Sur les traces des Highlanders

Ecrit par Aude sur . Publié dans Scotland Trip

À tout les celtiques de naissance ou d’âme, cette journée est faite pour vous…

Comme beaucoup d’entre vous le savent, je suis bretonne, celte et très fière de mes origines, c’est pourquoi la journée qui va suivre m’a beaucoup plu et même touchée !!!

Petit sommaire :

  • Balade à vélo dans la charmante « bourgade » de Pitlochry
  • Queen’s view
  • Highland folk museum
  • Culloden battlefield
  • Camping en plein coeur des monts du Loch Ness

Allons commençons notre récit…

Pitlochry :

Sur les sympathiques conseils du gérant de notre auberge de jeunesse, nous avons pris nos vélos et nous sommes partis découvrir la ville. Tout d’abord direction le barrage et son ascenseur à saumons !! Non, non vous ne rêvez pas j’ai bien dit ascenseur à saumons. C’est en réalité un peu plus complexe que cela mais le système est tout de même très ingénieux. Sur un des côtés du barrage, on peut voir plusieurs petits bassins les uns à la suite des autres. Ceux-ci sont reliés par un système de tuyaux qui permettent aux saumons de passer au bassin suivant sans trop de difficultés. Les saumons mettent quand même 12h à parcourir les 310m qui constituent l’intégralité de l’ascenseur : plus de 6 longueurs de piscines olympiques en 12h pas sûr que ce soit un record !!! Après ce moment culture place au moment beauté… Nous avons été admirer une très jolie petite cascade située dans les hauteurs en sortie de la ville. C’est toujours reposant d’admirer la beauté de la nature. Après ce petit moment zen, nous retournons à l’auberge et reprenons la route vers de nouvelles destinations.

Queen’s view:

Oui cet arrêt n’est qu’un panorama … Mais quel panorama !!! Il est tellement impressionnant que les locaux ont construit un parking et qu’ils le font payer 2£. Mais malgré ce petit « désagrément » le parking est plein et tout le monde vient admirer ce morceau de paysage qui surplombe Loch Tummel.

Highland Folk Museum :
Comme son nom l’indique ce musée met en lumière le folklore highlandais, mais il le fait d’une très sympathique manière. En effet, à la place d’une ennuyeuse exposition photo, ici on peut carrément admirer des bâtiments typiques de différentes époques. Chaque bâtiment est meublé et présente une fonction bien particulière. Personnellement, la partie la plus intéressante, à mon sens, c’est le village de 1700 : un groupement de maisons en toit de chaume. Certains jours pendant l’été, vous pouvez même admirer ce village prendre vie et ainsi découvrir de façon encore plus authentique la vie dans les highlands. Bref c’est charmant et très ludique pour les petits comme les grands. Petit bonus : le musée est gratuit mais on vous invite tout de même à faire une généreuse donation afin de soutenir les efforts des bénévoles et d’aider au développement du musée.

Culloden Battlefield : 

Attention séquence émotion…

Nous sommes en 1746. L’armée des highlanders fait face à celle des anglais pour une ultime bataille. L’enjeu : le trône d’Angleterre. Les highlanders sont déterminés à mettre à la tête du royaume leur souverain « légitime » : le jacobite, Bonnie Prince Charlie. Les highlanders se battent avec l’énergie de leur convictions mais ils sont peu armés et mal organisés. Face à eux l’armée anglaise est constituée de soldats entraînés qui sont très bien armés et surtout très organisés. La bataille sera relativement court et la grande majorité des highlanders tomberont au champ d’honneur ce jour pour leur idéal. Alors que plusieurs centaines de highlanders sont tués seul quelques dizaines d’anglais sont tués voir blessés… En somme c’est un véritable massacre et une tragédie le style de vie highlandais : autres cette défaite les highlandais restant et leurs coutumes seront encore plus durement persécutés … Le site a quelques peu perdu de sa superbe mais pour qui connaît l’histoire l’émotion reste présente !!!k’

Le camping : 

Après cette journée chargée en histoire, nous poursuivons notre route vers notre lieu de couchage du soir. C’est un camping un peu particulier : nous dormirons dans des pods, de petites cahutes qui ressemblent à des roulottes mais sans les roues. Le camping se situe en plein coeur des monts du Loch Ness; la route qui y mène borde le Loch et les paysages sont vraiment magnifiques.

Sur tout ces aventures, je vois laisse et à très vite pour le prochain article !!! 😚😚

J5 – Bronzage à Stirling et Loch Leven

Ecrit par Yann sur . Publié dans Scotland Trip

Nous avons un superbe soleil pour se lever ce matin sur le parking du Helix Park et ses grandes statues : Les Kelpies. Il fait suffisamment bon pour petit déjeuner à la fraîche : on sort la table pliable de notre coffre, la table de cuisson pour faire chauffer l’eau pour le café et le thé, la bonbonne de gaz de la cantine en fer fixée à l’arrière de la voiture de Kévin : chaque chose à sa place ! Et s’il vous manque quelque chose : Kévin est là ! Les lunettes de soleil de Aude sont dévissées, Kévin a le tournevis ! La Prius indique une pression faible sur les pneus, Kévin a le capteur pour mesurer et vérifier la pression de tous les pneus ! On recherche en stationnement en ville gratuit, Kévin a l’application ! On recherche un endroit pour dormir avec les voitures, Kévin a l’application pour trouver des aires de camping-car ! C’est super man ! Et moi, je suis à l’organisation du programme de la journée !

Au programme, la ville de Stirling : les ruines d’une abbaye et son château ! La visite guidée est difficile à suivre avec l’accent écossais mais la vue est magnifique ! Le château est sur un crag volcanique qui domine toute la région !

Ensuite, nous allons direction le château de Loch Leven. Il est original car il se situe sur une île en plein milieu du Loch. Au final, nous ne pourrons y aller car même si nous avons un temps magnifique, le vent qu’il y a eu dans la matinée a obligé les organisateurs à annuler les navettes vers l’île… À la place, ce sera des pintes pour ces messieurs et un thé pour madame.

Ensuite nous partons faire le tour du Loch à vélo ! Nous avons fait plus de 20km au bord de l’eau, au milieu des pâturages de moutons et dans des sous-bois. En bonus, tout le monde à attrapé des coups de soleil, comme quoi il ne pleut pas tout le temps en Ecosse !!!

Nous dormons à l’auberge de jeunesse de Pitlochry qui nous a vraiment bien accueilli. Le gérant nous a recommandé des lieux de ballade et un endroit pour manger ce soir : The Moulin. Un restaurant avec des mets locaux. Kévin a testé le Fish’n’Ship local, bien fourni avec 2 gros fillets ; Yann le haggis, il en a eu pour sa pense. Et pour finir Aude a dégusté un beau morceau de fromage de chèvre local sur une tarte à la marmelade de betterave rouge !! Bref tout le monde tout le monde en est ressorti repu. Bon appétit et bonne nuit à tous !

J4 – Bienvenue en Écosse !!!

Ecrit par Aude sur . Publié dans Scotland Trip

Ça y est nous sommes officiellement arrivés en Écosse !!!! A nous les moutons, les vaches à poils long, les pulls en cachemire et les hommes en kilt 😁 

Étapes de la journée :

  • Le moulin de Preston Mill
  • Le château de Tantallon
  • Les bâtiments historiques d’Edimbourg
  • Le siège d’Arthur

Le moulin de Preston Mill :

C’est notre premier arrêt de la journée… Un charmant petit moulin à eau qui est toujours en fonctionnement. Nous arrivons avant les premiers touristes et donc avant l’ouverture du coup nous ne verrons l’ensemble que d’extérieur. À ceux qui aurait vu la série Outlander : c’est un des lieux de tournage 😉 ! 

Le château de Tantallon :

Si jamais vous passez dans le coin ne ratez surtout pas ce château !!! Ce n’est en réalité plus que des ruines mais le site est tellement majestueux … Peux être que les magnifiques pelouses parfaitement tondues ajoutent également à la magie du lieu !!! Pour résumer, c’est un seul et grand mur d’enceinte qui protège l’accès au promontoire. Les trois autres côtés sont naturellement défendus par les falaises qui donnent sur la mer. On peut voir en face une île toute blanche : elle est en réalité blanche car complètement recouverte d’oiseaux. Bref le site est pittoresque !!!!

Edimbourg :

Nous arrivons dans cette cité de caractère pour le déjeuner … Avant de démarrer notre exploration de la ville ce sera donc pause déj’ : fish & chips pour les gars et english breakfast pour moi.

Une fois repus, nous partons à l’assaut du coeur historique d’Edimbourg. Nous réduisons le nombre de visites dans la ville afin de pouvoir randonner jusqu’au siège d’Arthur ensuite. Nous traversons la grande rue, qui bordée de part et d’autre de pubs, restaurants et surtout de magasins de cachemire, pour nous rendre au château. Du haut des remparts nous avons une vue imprenable sur le centre-ville et les alentours. Encore une fois c’est une splendide vue qui s’offre à nous. 

Le siège d’Arthur : 

Fin des déambulations dans les rues Edimbourg, nous voici partis à l’assaut de ce « monticule » rocheux qui nous nargue depuis notre arrivée. Objectif de la randonnée : s’élever de plus de 200m pour atteindre le sommet. Après un peu moins d’une heure de grimpette, défi relevé !!! Nous sommes les rois du monde … Peut-être un peu prétentieux … Nous sommes au moins bien au dessus d’Edimbourg et de sa vallée ce qui nous offre un fantastique panorama à 360°.

Le couchage :

N’ayant pas pu trouver d’aire de repos où passer la nuit, nous continuons notre route plus au Ouest pour nous arrêter à Helix Park. Le lieu est parfait pour y passer la nuit. Pas de sanitaires pour pouvoir prendre une douche mais des toilettes et beaucoup de verdure sont au programme. 

Et voilà encore une splendide journée qui s’achève et le tout une fois encore avec le beau temps !!!!

J3 – sur la North Route en passant par Cambridge et Sherwood Forest

Ecrit par Yann sur . Publié dans Scotland Trip

A 1h de Londres, nous avons visité Cambridge, son Université et ses nombreux collèges. En effet, l’Université comprend 31 collèges et plus de 159 départements, musées et autres institutions. Chaque collège représente un lieu de vie étudiant et d’enseignement, avec des séances de tutorat en petit nombre : ce qui garantie à chaque établissement son indépendance au sein même du campus. Ce système est unique à Cambridge et Oxford. Mais si vous souhaitez visiter les cours intérieures et de l’architecture, comptez entre 5 et 10£ l’entrée pour un collège.

Nous continuons sur la M1, la North Route. Nous faisons un détour par la forêt de Sherwood pour une petite balade à pied, au bout de laquelle nous avons découvert le « Major Oak« . Ce gigantesque chêne de 28 mètres serait le point de départ des aventures de Robins des Bois et sa bande de « Merrie Men ». Alors qu’il aurait existé dans les années 1190 durant le règne du roi Richard I, dit « Cœur de Lion », sa légende ne serait née que vers 1261. Aujourd’hui, le Major Oak et sa légende est préservée du mieux que possible avec des poutres métalliques, barrières et une surveillance quotidienne.

Après plus de 500km parcourus ce jour, nous avons trouvé un point en bord de mer du Nord pour dîner et dormir, le tout face à la mer !! Il fait beau, mais il y a tellement de vent qu’il a fallu sortir la tente pour faire la cuisine. Nous avons pris le dessert sur plage et nettoyer la vaisselle à l’eau de mer 😉 Ça c’est du camping !!

J2 – Londres, entre tradition et modernité

Ecrit par Yann sur . Publié dans Scotland Trip

Afin de rejoindre le centre ville en vélo, nous traversons les quartiers populaires du Sud de la Tamise. Les habitations se ressemblent et se caractérisent souvent par leurs fameuses briques rouges avec la porte d’entrée donnant sur des micros jardins clôturés. Quand il s’agit d’immeubles, l’accès aux appartements se fait par l’extérieur : il n’y pas de couloir intérieur qui dessert les logements.. On prend vite l’air 😁

L’hyper-centre est symbolisé par la City et ses gratte-ciel tous plus originaux les uns que les autres. Certains bâtiments anciens se retrouvent même parfois condamnés à ne plus revoir la lumière du jour au milieu de ces immeubles. Au milieu de tout ces immenses tours, on trouve Leadenhall Market, ce charmant « marché », composé de nombreux pubs et petits restaurants, est le repère midi et soir des travailleurs de la City. Les hommes en costard-cravate et les femmes en tailleur discutent et rigolent autour de grandes pintes de bière tout en regardant, en cette saison, les matchs de Wimbledon sur écran géant.

Nous poursuivons notre découverte de la ville dans le quartier de Westminster. C’est ici que ce concentre le pouvoir et les plus importants bâtiments historiques de la ville. L’ambiance y est très différente, de celle de la City, mais on conserve toujours ce charme et cette classe « so british ».

11h : le grand moment est arrivé … La relève de la garde !!! Alors quel bataillon prendra la relève aujourd’hui ?! Comme nous avons bien appris nos leçons sur l’uniforme des gardes royaux nous pouvons nous rendre compte avec un grand plaisir que les soldats du jour sont … Écossais !!!! Coïncidence … ?! Je ne crois pas !!! 

Après ce charmant défilé nous prenons la direction du célèbre porche du 10 Downing Street. Au final nous n’aurons presque rien vu car la zone est si sécurisée que l’on n’aperçois uniquement les grilles de la célèbre adresse. Il faut dire qu’avec les récents attentats, Londres a sécurisé beaucoup de ces zones piétonnes et trottoirs avec des protections contre les voitures béliers. Malgré tous ces dispositifs, les habitants conservent leur inimitable flegme anglais.

Remontons à vélo… Direction Covent Garden, ou en français « Le Jardin du couvent ». Ce quartier faisait office de jardins pour l’abbaye de Westminster. Désormais, c’est le très chic quartier français dans lequel il doit faire bon faire du shopping où se restaurer… A condition d’en avoir les moyens. On y trouve en effet beaucoup de boutiques de luxes, de plus petites indépendantes et pas mal de restaurants français très classes : l’ambiance rappel fortement le quartier du Marais à Paris.

Notre budget de baroudeurs étant limité, nous ne pouvons pas visiter tous les bâtiments que l’on souhaitent mais, heureusement pour nous, les musées nationaux sont gratuits : nous en avons donc profiter pour découvrir le British Museum, sa grand collection de momies,  sarcophages, et autres objets anciens en tous genre. Petit dédicace au magnifique hall d’entrée de ce musée : une gigantesque verrière surplombant un imposant édifice en pierre blanche … L’ensemble est juste magnifique. Histoire de clore en beauté cette visite, nous avons pu toucher et découvrir, grâce à un très gentil historien bénévole, d’authentiques vestiges de diverses époques (Égyptiens, Romains, âge de pierre, …). Il est à la fois étrange et très excitant de se dire que l’on a dans les mains de véritables morceaux d’histoire qui ont plusieurs milliers d’années. 

Comme nous sommes encore en forme et avide de sensations et de découvertes, nous reprenons nos vélos et pédalons jusqu’au Parc de Primrose Hill.  En fait ce parc est le point culminant de la ville (78m) et il offre du haut de sa bute une vue imprenable sur les différents quartiers de Londres. Le spot nous a permis d’admirer tout ces immenses gratte-ciel que nous n’avons pas gravi (peut-être une prochaine fois …)

En rentrant à l’auberge, nous modifions notre tracé afin de passer par la célèbre rue commerçante, Oxford Street, d’aller admirer la cathédrale Saint Paul et pour finir de traverser le novateur Millenium Bridge. Ainsi se termine notre seconde journée à vélo : un beau temps quasi permanent, 35km à pédaler et 0 goutte d’essence pour cette journée.

J1 – Se déplacer à vélo dans Londres : approuvé !

Ecrit par Yann sur . Publié dans Scotland Trip

Entre la sortie du tunnel sous la Manche et Londres, nous avons rencontré énormément de radars automatiques ! Bien plus que chez nous, alors que nous nous en plaignons déjà beaucoup. Le centre ville est encore plus stricte avec les caméras de circulation qui veillent à ce que les véhicules qui entrent dans la zone verte de l’hyper-centre ont bien payé leur taxe. Ou même avec les radars de feu ! Nous nous sommes vites fait à la circulation à gauche et même à vélo ! Nous avions peur de rouler en ville alors que les bandes cyclables sont tout justes développées et la circulation dense… Mais Londres à fait vraiment des efforts sur ce point :

En bordure de Tamise

Nous avons commencé un parcours depuis Tower Bridge, la Tour de Londres et Borough Market. Un petit marché typique, plein de mixité (veggie, thaï, indien…) et aux briques rouges qui rappellent si bien l’ambiance du chemin de Traverse dans Harry Potter (ou l’inverse). La rive sud est entièrement réservée aux piétons et vélos. Ce qui nous a permis de de couvrir tranquillement le Shakespeare’s Globe (reconstitution du théâtre de Shakespeare), le musée d’art moderne, le parlement ainsi que Big Ben et London Eye (grande roue, grandement soutenue par une grande marque de Coca!)

Les Jardins Royaux

Nous avons continué notre route sur le palais de Westminster et derrière : Buckingham Palace. Dans les parcs Royaux, les vélos bénéficient de chemins qui leurs sont réservés : sinon c’est « no curling » ! Buckingam Palace Gardens, Hyde Park, Green Park, Kensington Gardens sont de très agréables endroits qu’il est bon de découvrir aussi bien en vélo qu’à pied voir même à cheval (dans Hyde Park) en suivant le « Memorial Walk of Diana, Princess of Wales » ! 

Les Cycles SuperHighway

Nous avions commencé notre journée en partant depuis notre auberge de jeunesse vers Tower Bridge à vélo et nous avons dû cohabiter avec les bus, les taxis, les voitures et même les camions … Pas très sûr, surtout avec 40 minutes de trajet. C’est seulement en fin de journée lorsque nous avons traversé d’Ouest en Est, tout Londres, que nous avons découvert l’une des Cycles SuperHighway ! Ce projet initié en 2010 propose de vraies pistes cyclables en plus de voies pour voitures et bus/taxis, ou des bandes cyclables très larges et bien délimitées en vert ou bleu. Ces autoroutes pour vélos sont parfaites pour traverser la ville, il faut juste bien les repérée avant le départ !

Après 34,5 km de vélos dans la journée, le voyage commence bien ! Et nous vous confirmons que Londres est bien faisable à vélo… sous réserve de bien identifier les routes et de bien se faire voir par les autres voitures et camions !

J-1 Dans les préparatifs…

Ecrit par Yann sur . Publié dans Scotland Trip

Les préparatifs… derniers instants pour vérifier la liste du matériel. Et bien pas nous : à 3 jours du départ, nous avons lancé une course contre la montre pour réceptionner notre nouveau logement en tant que jeunes primo-accedants. 

Lundi : dernier remplissage de la voiture avec les caissons personnalisés en bois, les vêtements, la tente (au cas où), les provisions… Dernier cartons et démontages de meubles…

Mardi : Remise du véhicule de fonction au loueur avant les vacances, récupération du camion de déménagement avec un voyant rouge sur l’huile moteur, les balais d’essuie-glace usés, récupération de la shampooineuse réservée pour la moquette mais oubliée par le loueur.. Un petit tour chez un marchand suédois pour récupérer notre futur dressing… et remplissage du camion de déménagement ! Ouf !

Mercredi : Récéption du nouvel appartement, déchargement des cartons, état des lieux de sortie de la dernière location de notre vie (du moins nous l’espérons) et remise de notre chat à notre superbe cat-sitteuse sur Paris ! Puis coincés dans les bouchons parisiens à 23h, nous décidons d’avancer notre départ pour ce soir et dormirons sur la route.

Jeudi matin : après un court dodo sur notre lit aménagé dans la voiture sur une aire de repos. Nous avons repris la route pour le Shuttle ! A l’arrivée au péage d’Eurotunnel, le système entièrement automatisé lit notre plaque d’immatriculation, nous souhaite la bienvenue et imprime notre ticket de réservation.. Ah oui.. l’écran nous identique que notre départ est reporté pour un incident technique dans le tunnel ! Enfin, nous embarquons et traversons les wagons avec la voiture ! Coincés entre une Porche et une Range Rover : Go to Scotland !!!

Comment aménager sa voiture pour y dormir : occulter les vitres

Ecrit par Yann sur . Publié dans Préparatifs, Scotland Trip, Trucs & Astuces

Lors de notre RoadTrip, nous avons prévu de dormir dans notre voiture au vu de notre mobilité. C’est pour nous une solution simple pour camper (en camping ou à la belle étoile) sans étendre de toiles de tente. Et le lit reste toujours prêt ! Mais en Écosse, l’été, le soleil se lève avant 5h et se couche vers 22h, alors il faut trouver une solution pour ne pas être réveillé par le soleil. Il faut également trouver une solution pour préserver son intimité, rendre sa voiture la plus invisible possible…